Imaginez que vous êtes au milieu d’un grand lac. Le coucher de soleil est sur le point de se coucher et le crépuscule scintille dans les vagues.

Vous glissez en silence dans l’eau calme. Tout ce que vous entendez, c’est le doux clapotis de la pagaie lorsque vous admirez les montagnes et les rivages orangés au bord du lac. De plus en plus de gens sont enthousiastes à l’idée de faire du kayak. Nous vous montrons pourquoi vous devriez suivre cette tendance.

 

Qu’est-ce qu’un kayak ?

Avec le Canadien, le kayak est l’un des principaux sous-groupes du canoë. Il se caractérise principalement par sa forme allongée et la vue dans le sens de la marche. Les kayaks sont conduits avec une double pagaie en position assise, les jambes tendues vers l’avant. Les Canadiens, en revanche, utilisent une position agenouillée et une pagaie avec une seule pale.

Le kayak était à l’origine utilisé par les Esquimaux comme un moyen de locomotion rapide et agile pour la chasse sur l’eau. C’est précisément grâce à ces caractéristiques qu’il est devenu l’un des équipements sportifs les plus populaires pour les sports nautiques sur les rivières et les lacs et qu’il a déjà trouvé de nombreux adeptes. Nous avons rassemblé 5 raisons pour lesquelles ce sport est garanti de vous convenir.

 

 

1. le kayak est polyvalent

Selon vos préférences, vous pouvez choisir parmi différentes versions, chacune parfaitement adaptée aux différentes conditions actuelles et de conduite. Nous avons énuméré ci-dessous les trois plus importantes.

 

Le kayak est un sport polyvalent. Possible aussi en eau vive

Les kayaks d’eau vive sont parfaitement adaptés aux conditions des rivières sauvages. En raison de la longueur d’environ 3 m et du corps large et volumineux, il n’est pas si facile de chavirer dans un tel modèle et il sort mieux des rouleaux et des refoulements. C’est précisément en raison de cette stabilité qu’il est souvent utilisé par les débutants.


Les kayaks de mer et de randonnée, en revanche, sont plus longs et plus étroits de 4 à 5 m que la version pour les eaux vives. Comme le danger de chavirer est beaucoup plus faible lorsque l’on circule sur des rivières et des lacs calmes, on met davantage l’accent sur la réduction de la résistance à l’eau dans ce type de construction.

Ainsi, de longues distances peuvent être parcourues avec beaucoup moins d’efforts. Les kayaks de mer et les kayaks de randonnée conviennent particulièrement bien aux cyclistes tranquilles qui veulent profiter des environs.

Les kayaks de style libre sont les plus courts (1,80 à 2,60 mètres) et sont principalement utilisés par les professionnels. Grâce à leur exceptionnelle maniabilité, les vagues, les roulis et les reculs peuvent être traversés de manière ludique. Ce modèle est très instable dans l’eau et ne convient pas aux débutants.

 

2. un sport d’endurance qui exige

Le kayak entraîne principalement les bras et le torse, mais les jambes doivent également bien travailler pour progresser de manière optimale. C’est un sport d’endurance qui sollicite tout le corps. Les voyages particulièrement longs sont très fatigants et consomment beaucoup d’énergie. Ceux qui trouvent cela trop fatigant peuvent également faire une pause à tout moment pour se détendre. La plupart des modèles disposent à cet effet d’espaces de stockage étanches, où les provisions peuvent être emportées.


3. avec le kayak en pleine nature

De nombreux sports reposent sur des chemins praticables à pied et en voiture ou sur un itinéraire fixe. L’orientation et la navigation exigent de la concentration et détournent souvent l’attention de l’environnement. En kayak, par contre, vous êtes guidé par le cours de la rivière ou vous vous trouvez sur des lacs ouverts où l’orientation est très facile. Vous pouvez ainsi profiter de la vue sur la nature sans être dérangé.

Avec un kayak, vous pouvez atteindre des endroits que d’autres ne peuvent pas atteindre


4. un kayak gonflable pour plus de flexibilité

Les modèles conventionnels nécessitent beaucoup d’espace et sont difficiles à transporter. Les voyages spontanés en vacances impliquent donc beaucoup de travail, surtout avec plusieurs personnes. Si cela représente trop d’efforts pour vous, vous pouvez acheter une version gonflable comme alternative flexible. Ils ne prennent pas beaucoup de place dans la voiture lorsqu’ils sont vides et sont prêts à l’emploi après un court gonflage avec une pompe à air électrique.

 

5. le kayak – toute l’année

Le kayak est un équipement de sport d’été – du moins c’est ce que beaucoup de gens pensent. L’air froid et l’eau encore plus froide dissuadent la plupart des pagayeurs. Mais il est en effet possible de faire du kayak toute l’année, même en hiver. Après quelques préparatifs, vous serez récompensé par des paysages enneigés à couper le souffle, des rivages couverts de blanc et un silence apaisant. Il est rare que vous ayez à partager cela, car les cavaliers sont peu nombreux en hiver.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *